Logo LCP
Vous êtes sur l'ancien site de LCP. Pour vous rendre sur le nouveau site, cliquez ici.
Les flux RSS

Site de l'Assemblée nationale

Voir les débats en cours à l’Assemblée nationale

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > AFP > Mariton (LR) dénonce un "parjure" de Sarkozy sur le mariage homosexuel

Mariton (LR) dénonce un "parjure" de Sarkozy sur le mariage homosexuel

Le 22 janvier 2016 à 10h40 , mis à jour le 22 janvier 2016 à 11h54

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+

Hervé Mariton à l'Assemblée nationale le 8 décembre 2015 à Paris

Hervé Mariton à l'Assemblée nationale le 8 décembre 2015 à Paris, © 2012 AFP


Hervé Mariton (Les Républicains), candidat à la primaire de la droite et du centre en vue de 2017, a qualifié de "parjure" le "revirement" de Nicolas Sarkozy sur la question du mariage homosexuel, l'ancien président ayant indiqué dans son livre à paraître lundi ne plus vouloir revenir sur cette loi.

"Ce qui me choque, ce sont les revirements, par exemple, sur cette question du mariage pour tous. Nicolas Sarkozy, il y a à peine un an, s’est engagé à l’abrogation de la loi. Il nous dit aujourd’hui qu’il a dit le contraire de ce qu’il pensait. Ce qui n’est pas acceptable en politique, ce sont de tels têtes-à-queue. Ce que j’appelle un parjure, véritablement", a déclaré M. Mariton sur iTÉLÉ.

Dans son livre à paraître lundi, M. Sarkozy indique qu’il ne souhaite pas revenir sur cette réforme de François Hollande. "Il ne saurait être question de démarier les mariés, ce serait injuste, cruel et en outre juridiquement impossible", écrit-il.

Le 15 novembre 2014, alors candidat à la présidence de l’UMP (devenue Les Républicains), l’ancien président avait, lors d’un meeting de l’association Sens commun, prôné une "réécrit(ure) de fond en comble" de la loi Taubira. Il avait alors été interrompu par de très nombreux participants qui scandaient "Abrogation ! Abrogation !" tandis que d’autres le huaient.

"Si vous préférez qu’on dise (qu’il faut) abroger la loi Taubira pour en faire une autre… En français, ça veut dire la même chose… Ca aboutit au même résultat. Mais enfin, si ça vous fait plaisir, franchement, ça coûte pas très cher", avait lâché M. Sarkozy.

L’ancienne ministre Christine Boutin, présidente d’honneur du Parti chrétien démocrate, a elle aussi dénoncé "le reniement" de l’ex-chef de l’Etat sur le mariage pour tous. "La messe est dite ! le reniement entraîne TOUT le parti vers l’échec en 2017", a-t-elle déclaré sur Twitter.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2012-2014 Agence France-Presse.

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+