Logo LCP
Vous êtes sur l'ancien site de LCP. Pour vous rendre sur le nouveau site, cliquez ici.
Les flux RSS

Site de l'Assemblée nationale

Voir les débats en cours à l’Assemblée nationale

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > AFP > Valls renforcé par le départ de Taubira

Valls renforcé par le départ de Taubira

Le 29 janvier 2016 à 21h36

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+

Le Premier ministre Manuel Valls s'adresse à la presse le 28 janvier 2016, à Paris

Le Premier ministre Manuel Valls s'adresse à la presse le 28 janvier 2016, à Paris, © 2012 AFP


Manuel Valls sort renforcé après le départ du gouvernement de Christine Taubira pour deux tiers des Français (67%) et pour 61% des sympathisants de gauche, selon un sondage Odoxa pour iTELE et Paris Match. 

A l’inverse, 32% des Français estiment que ce départ fragilise l’autorité du Premier ministre (39% chez les sympathisants de gauche).

54% des personnes interrogées affirment que le gouvernement à présent n’est "ni trop ni pas assez à gauche", 31% "pas assez à gauche", et 14% "trop à gauche".

Elles sont 57% à considérer qu’un gouvernement désormais composé de ministres en accord avec la ligne du Premier ministre est "une bonne chose car cela permet de mener une action cohérente" tandis que 42% d’entre elles répondent que c’est "une mauvaise chose car les différentes tendances de la gauche ne sont plus représentées au sein du gouvernement".

Par ailleurs, selon un autre sondage Odoxa pour iTELE, ce n’est pas Christiane Taubira, mais Arnaud Montebourg qui serait aujourd’hui le candidat préféré des Français pour la gauche de la gauche à la présidentielle de 2017.

A la question "quelle personnalité politique préféreriez-vous voir représenter la gauche de la gauche si une primaire était organisée pour désigner un candidat unique de la gauche à la présidentielle de 2017 ?", 34% des personnes interrogées répondent Arnaud Montebourg, 29% Jean-Luc Mélenchon, et 16% se prononcent pour l’ancienne garde des Sceaux. Viennent ensuite Cécile Duflot (EELV) avec 10% et Pierre Laurent (PCF), 7%.

Sondages réalisés les 28 et 29 janvier sur internet auprès d’un échantillon de 1.014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2012-2014 Agence France-Presse.

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+