Logo LCP
Vous êtes sur l'ancien site de LCP. Pour vous rendre sur le nouveau site, cliquez ici.
Les flux RSS

Site de l'Assemblée nationale

Voir les débats en cours à l’Assemblée nationale

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > LCP > Qui est Corinne Luquiens, la "patronne" de l’Assemblée, aux portes du Conseil constitutionnel ?

Qui est Corinne Luquiens, la "patronne" de l’Assemblée, aux portes du Conseil constitutionnel ?

Le 1er février 2016 à 16h50 , mis à jour le 2 février 2016 à 09h43, par Philippe Mathon

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+

Claude Bartolone et Corinne Luquiens au Perchoir de l'hémicycle - Photo DR

Claude Bartolone et Corinne Luquiens au Perchoir de l’hémicycle - Photo DR


Son nom circulait depuis quelques jours dans les couloirs de l’Assemblée nationale. Claude Bartolone devrait proposer la candidature de la secrétaire générale du Palais Bourbon, Corinne Luquiens, comme membre du Conseil constitutionnel. Une information révélée à la mi-journée par le site de L'Obs.

Pour être définitif, le choix de Corinne Luquiens (s’il est bien celui de Claude Bartolone) devra encore être validé par la commission des Lois de l’Assemblée. S’il recueille des votes négatifs représentant au moins trois cinquièmes des suffrages exprimés – ce qui est peu probable -, sa nomination serait rejetée.

Qui est Corinne Luquiens ?

-  Corinne Luquiens, 63 ans, est entrée à l’Assemblée il y a 41 ans, en 1975. A 22 ans, elle venait de réussir le concours d’administrateur après son diplôme de Sciences-Po Paris.

-  Elle est la première femme – et la seule aujourd’hui - à avoir dirigé l’administration du Palais-Bourbon (1300 fonctionnaires) où elle règne en maître depuis le 24 février 2010 en tant que secrétaire générale de l’Assemblée nationale et de la présidence.

-  C’est Bernard Accoyer (LR), l’ancien président de l’Assemblée nationale, qu’il l’a nommée à ce poste (Corinne Luquiens est derrière lui sur la photo ci-dessous).

-  Avant de parvenir à ce poste, elle était la directrice générale des services législatifs de l’Assemblée.

-  Si peu de gens connaissent son nom, les habitués des débats à l’Assemblée connaissent son visage : elle est toujours derrière le président de l’Assemblée durant les débats en hémicycle, sur son petit tabouret de velours rouge dénommé "la miséricorde".

-  Très discrète, elle s’est longuement confiée au site Contexte en 2014 dans une interview que l’on peut lire ici.

-  Après les attentats du 13 novembre 2015, c’est elle qui a organisé en 48 heures le Congrès de Versailles rassemblant François Hollande, le gouvernement Valls, les 577 députés et 348 sénateurs.

-  Elle est "fluent" en anglais :

-  Corinne Luquiens est une motarde émérite et vient tous les matins à l’Assemblée chevauchant une grosse cylindrée.

-  Son surnom à l’Assemblée ? "Cocolulu", selon L’Opinion.

-  Le surnom qu’elle donne à l’Assemblée ? La “maison”.

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+