Logo LCP
Vous êtes sur l'ancien site de LCP. Pour vous rendre sur le nouveau site, cliquez ici.
Les flux RSS

Site de l'Assemblée nationale

Voir les débats en cours à l’Assemblée nationale

Vous êtes ici : Accueil > Reportages > [Vidéo] Propos sur la "vie des entrepreneurs" : Jean-Marie Le Guen donne "raison" à Macron

[Vidéo] Propos sur la "vie des entrepreneurs" : Jean-Marie Le Guen donne "raison" à Macron

Propos sur la "vie des entrepreneurs" : Jean-Marie Le Guen donne "raison" à Macron

Publiée le 20/01/2016 à 18:30
[Tags] le guen, salariés, macron, entrepreneurs

Ajouter cette vidéo : JavaScript   iframe   lien court

A propos de cette video

"La vie d’un entrepreneur, elle est bien souvent plus dure que celle d’un salarié", avait déclaré le ministre de l’Economie.

Jean-Marie Le Guen prend la défense d’Emmanuel Macron. Le secrétaire d’Etat en charge des Relations avec le Parlement, invité mercredi de Questions d’info sur LCP, a évoqué la polémique née des propos d’Emmanuel Macron, prononcés le matin même sur BFMTV.

"La vie d’un entrepreneur, elle est bien souvent plus dure que celle d’un salarié. Il ne faut jamais l’oublier. Il peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties", a en effet affirmé le ministre de l’Economie.

"Il a raison"

"Quand Emmanuel Macron dit qu’il y a des entrepreneurs qui sont extrêmement investis et qui prennent considérablement des risques, il a raison (…) économiquement, l’entrepreneur par définition prend plus de risques, puisqu’il est souvent amené à gager une partie de son patrimoine personnel", a affirmé Jean-Marie Le Guen.

Le secrétaire d’Etat a néanmoins reconnu qu’ "il y a des salariés qui sont dans des situations de très graves précarités personnelles" avant d’évoquer le cas des start-ups dans les lesquelles "des gens travaillent pendant un an, pendant deux ans, sans jamais se payer".

"Il n’est pas inaudible de dire que le salarié dans la start-up est quelques fois plus protégé que ne l’est le chef d’entreprise même si (pour lui) la prise de risque est plus grande (et donc) le gain est plus grand", a continué le socialiste.

Jean-Marie Le Guen a par ailleurs critiqué "une gauche qui entre 2007 et 2012 s’est vraiment crispé pour un retour à un discours super-simpliste sur les salariés contre les patrons". "Ce discours-là ne correspond plus à la réalité économique et sociale du pays", a conclu le secrétaire d’Etat.

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+