Logo LCP
Vous êtes sur l'ancien site de LCP. Pour vous rendre sur le nouveau site, cliquez ici.
Les flux RSS

Site de l'Assemblée nationale

Voir les débats en cours à l’Assemblée nationale

Vous êtes ici : Accueil > Reportages > [Vidéo] Valls rejette les propositions de Macron sur les 35 heures

[Vidéo] Valls rejette les propositions de Macron sur les 35 heures

Valls rejette les propositions de Macron sur les 35 heures

Publiée le 25/01/2016 à 13:00
[Tags] manuel valls, 35 heures, heures supplémentaires, emmanuel macron, myriam el khomri

Ajouter cette vidéo : JavaScript   iframe   lien court

A propos de cette video

Le Premier ministre Manuel Valls a confirmé, lundi, que les "heures supplémentaires seront toujours majorées" dans la future réforme du Code du travail. Une façon pour le Premier ministre de désavouer son ministre de l’Economie Emmanuel Macron qui plaidait lui pour la possibilité d’heures supplémentaires non-majorées, "à travers des accords majoritaires" dans les entreprises entre direction et représentants du personnel.

"Les heures supplémentaires doivent être majorées, c’est un principe !, a tenu à rappeler le Premier ministre lors de la remise du rapport de la commission Badinter sur la réforme du Code du travail. Si elles ne sont pas majorées, a poursuivi le Premier ministre, c’est la fin de la durée légale du travail fixée dans la loi, les principes sont donc rappelés !"

Descendre en-dessous des 10% de majoration des heures supp’ ?

Tout le débat sera désormais de savoir jusqu’à quel pourcentage de majoration les entreprises pourront-elles descendre lors des accords d’entreprise ? Actuellement, il n’est pas possible de payer en-deçà de 10% les heures supplémentaires. La ministre du Travail Myriam El Khomri avait d’ailleurs affirmé mardi 19 janvier au micro de LCP que le gouvernement "n’ira pas en-deçà des 10%" de majoration. Une affirmation que ne reprend pas le Premier ministre. Manuel Valls précise en effet "qu’une partie du débat que nous allons avoir, c’est le niveau de cette majoration".

Entre les 10% de Myriam El Khomri et l’absence de majoration d’Emmanuel Macron, l’arbitrage gouvernemental n’est semble-t-il toujours pas rendu.

Mise à jour : Interrogée à la mi-journée, lundi sur Canal +, la ministre du Travail a finalement déclaré que ne pas descendre en-dessous des 10% de majoration des heures supplémentaires "était [sa] proposition".

Vincent Kranen

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+